• Julie FRIOT

La déambulation photographique du mercredi #5

Il y a 10 jours, pour ma déambulation photographique du mercredi, j'étais à Belfort.


Alors, pas d'inquiétude, je tiens immédiatement à rassurer famille et amis, non, je n'ai pas été kidnappée et retenue en otage, aussi surprenant que cela puisse paraître, j'y suis bien allée de mon plein gré.

(c'est à cet instant précis du récit que je mise tout sur le solide sens de l'humour de mes amis et fidèles lecteurs belfortains)


Ce qui est bien en Novembre à Belfort quand il se met à faire nuit (vers14h), c'est qu'il y a, en plus du froid et des attaques de loups, du brouillard !

(c'est à cet instant précis du récit que je mise tout sur le solide sens de l'humour de mes amis et fidèles lecteurs belfortains)


Vous me connaissez, j'en ai donc profité pour sortir mon appareil afin de tenter de saisir l'atmosphère ambiante. Et si le résultat ne restera pas dans les annales de la street photography, je suis quand même assez fière d'avoir réussi à immortaliser les deux seuls êtres humains présents dans le centre-ville ce jour-là.

(c'est à cet instant précis du récit que je mise tout sur le solide sens de l'humour de mes amis et fidèles lecteurs belfortains)


Je tiens tout de même à terminer cette chronique sur une note d'honnêteté, si Belfort ne me fais pas rêver en terme d'animation citadine, moi qui rêve de grandes villes, je dois dire que j'y ai rencontré d'incroyables personnes qui, je l'espère, resteront de proches compagnons de route pour les années à venir.

(c'est à cet instant précis du récit que je mise tout sur le solide sens du pardon de mes amis et fidèles lecteurs belfortains)


A bientôt pour de nouvelles déambulations photographiques !


Votre dévouée,


J.




40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout