• Julie FRIOT

Tournée générale

STOOOOOOP ! POUCE ! ON ARRÊTE TOUT !!!

Bien sûr, moi aussi comme tout le monde, j’ai commencé par être contente. Évidemment. Quand il s’agit de célébrer, j’suis rarement bégueule. Mais là, sérieux, ça va trop loin, faut reconfiner, j’vois qu’ça.


Prenons un exemple pour que vous compreniez bien mon propos. La journée d’aujourd’hui. Au hasard. Mercredi. Le jour des enfants. Et des parents en garde alternée, ne travaillant que 4 jours par semaine pour pouvoir garder leurs mômes le mercredi et qui, une semaine sur deux, se réjouissent de leur chance (je vous laisse deviner de quelle semaine, je parle).


Mercredi matin donc. Tôt pour une semaine sans enfant. Genre 11h. Et si on allait en ville à pied pour marcher et profiter du soleil ? Oh oui, bonne idée. Aaaaaah. La ville ! Tant de joie à voir son cœur battre à nouveau. La vie, bordel ! ça nous avait tant manqué. Oh tiens, on s’ferait pas un p’tit resto en terrasse ? Pour participer à la reprise de l’économie, en bon citoyen toujours prêt à sacrifier son foie et son summer body pour la bonne marche de la nation. Ah bah oui, super idée. En plus, il est 11h45, y a moyen qu’il y ait encore de la place. Tiens regarde notre resto préféré. Une table ? Pas avant 13h30 messieurs-dames, on est pris d’assaut. Ah. Hum. Ok, soyons fou, on réserve ! On va boire l’apéro en attendant ? Allez. Super, y a encore des places dans ce petit troquet qu’on adore. Allez, chacun sa tournée ! Les bons comptes font les bons amis. Ah c’est l’heure du resto. On n’a rien vu passer dis donc. La misère est moins pénible au soleil disait Aznavour, moi j’dis, l’attente est moins pénible devant un demi en terrasse. Ah ah ah. On se prend une bouteille rouge en mangeant ? Franchement, une entrecôte sans un bon verre de pif, le plaisir n’est pas entier. Rah, chouette, faut scanner un QR code pour avoir la carte des vins. Bah, m’en fous, je fais exploser mon forfait free à 2€ en passant en 4G pour télécharger une appli qui me permettra de scanner le QR code qui me permettra de télécharger la carte des vins (vous suivez ?). Y a un moment, faut savoir se sacrifier pour les besoins de la cause. Huuuum, l’est bien bien bon ce p’tit faugères. Monsieur, l’addition s’il vous plaît. Et vous pourriez nous mettre un bouchon sur la bouteille, s’il vous plaît ? Il en reste un peu et on aime pas gâcher, on va la ramener. Pas de souci, on patiente. On a tout notre temps, nous ! Ah il revient. L’addition. Et la maison offre le génépi. Bon ben si c’est offert, hein. Merci ! A la bonne vôtre. Il est reparti. Il revient pas. Il a dû oublier notre histoire de bouchon le monsieur. Y a plus que la serveuse. Mais bon, on est bien là, au soleil. On se reboit une bière en attendant notre bouchon ? Allez ! Madame, s’il vous plaît ! Oui, oui, on a déjà payé l’addition mais on va vous reprendre des bières. 15h30. Le bouchon sur la bouteille, la bouteille dans un sac, on est reparti en balade. 17h. Je vous préviens les gars, si on veut une place en terrasse pour l’apéro, faut pas trop tarder parce qu’à partir de 18h, les bars sont blindés. Hé, je connais un super bar créé dans le jardin d’une maison, on y va ? Ouf, il reste de la place. Commande au comptoir. Tiens, t’as vu, ils font des planches apéros ? 21h24. Putain l’est long le trajet du retour à pied. Merde, une voiture de flics. Merde, le couvre-feu. Bah y a encore plein de monde et ils en ont rien à foutre. Traînez pas trop quand même, on a encore la bouteille de rouge à finir et moi, je bosse demain.


Voilà la réalité d’un citoyen exemplaire aujourd’hui. Obligé de représenter dignement « l’art de vivre à la française » comme le martèlent les politiques. Obligé de montrer que les français sont heureux et savourent « ce moment de liberté retrouvée ».

Alors, bon petit soldat de la grande nation France, fière de représenter mon pays, j’ai tout donné depuis le 19 mai, mais là, le doute s’insinue. Vais-je tenir sur le plan financier, hépatique et morphologique ? Ne serais-je pas tentée à un moment de déserter et de m’auto-confiner pour reprendre mes séances de sport en ligne ? Pour l’instant, mon courage et mon abnégation me permettent de tenir mais pour combien de temps ?


C’était Julie en direct du café de la place. A bientôt pour d’autres nouvelles du front.


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout